Google ne cesse jamais de nous étonner. La plateforme s’améliore avec la mise en place de son nouveau type de campagne publicitaire : Performance Max. Grâce à cette révolution, Google permet à tous les annonceurs d’augmenter leurs ventes sur les différents canaux Google grâce à un type de campagne automatisée. C’est fort, on l’avoue, on s’incline. Surtout que, de cette manière, il est possible de toucher une audience plus vaste, plus efficacement et de façon moins énergivore. Que demander de plus ? 

Alors, prêt.e.s à découvrir les bonnes pratiques pour lancer votre campagne Performance Max ?

Performance Max en détails

Chez Feedcast, on a conscience que le domaine du digital, bien que passionnant, peut paraître vaste et complexe aux yeux de certains. C’est pourquoi nous souhaitons simplifier la gestion de ces sujets et sensibiliser les utilisateurs aux bonnes pratiques. Ensemble, observons les profondeurs de Performance Max !

Performance Max en quelques phrases ? 

Comme évoqué précédemment, Performance Max est un type de campagne automatisée à 95%

Lorsque autrefois il fallait avoir une campagne par canal, la diffusion d’une seule et même campagne sur les six canaux de Google est désormais possible. Et ça, c’est un véritable tournant pour l’ère Google Ads

Le changement même se trouve dans le paradigme. Avant, les utilisateurs payaient pour un emplacement défini et la structure se faisait manuellement autour de plusieurs campagnes. Maintenant, Performance Max amène lui-même les acheteurs, en respectant le type de cible souhaité et surtout, en s’adressant à la totalité du tunnel, soit en Top to Bottom. Intéressant, n’est-ce pas ? 🙂 

Pourquoi sa création ? 

Performance Max a vu le jour car le parcours de conversion des consommateurs est devenu plus complexe et les points de contact ne cessent d’augmenter. L’adaptation s’était donc avérée plus compliquée pour les sites et il était de toute évidence nécessaire de pouvoir continuer à toucher le consommateur au bon moment et de façon pertinente. 

Ainsi, les promesses évoquées par Google sont simples : trouver plus d’audience de conversion, définir un aperçu des informations plus riche et augmenter la valeur

Performance Max : un outil efficace…quand on sait s’en servir  

Mais pas de panique, mettre en place une campagne Performance Max n’est pas très difficile avec Google. Toutefois, il faut définir des objectifs clairs et précis.

Dans un premier temps, vous devrez en faire la demande auprès de Google. Jusque là,  facile. Lorsque cette dernière est acceptée, vous pourrez créer une campagne Performance Max en définissant votre objectif.  D’ailleurs, pour aider l’algorithme à mieux le comprendre et créer les meilleures combinaisons d’annonces possibles, il vous sera demandé de renseigner plusieurs éléments, dont des éléments textuels.                             De plus, bien que le ciblage et les enchères soient automatisés, vous avez la possibilité de définir l’audience ciblée afin d’aider l’algorithme à présenter vos campagnes aux bonnes personnes. 

Attention à l’élément fâcheux :  dans l’idéal, prévoyez un budget quotidien au moins égal à cinq fois votre coût par acquisition (CPA) moyen. 

On y est, les bonnes pratiques pour une campagne PM réussie

On ne s’arrête pas là, les tips n’ont pas de limite. On vous livre encore quelques bonnes pratiques pour lancer une campagne PM efficace

  • Définissez des objectifs de conversion significatifs et définissez leurs valeurs, vous pourrez hiérarchiser l’importance de chaque objectif
  • Choisissez un budget et une stratégie d’enchères adéquats, afin de proposer la meilleure enchère possible en temps réel et d’optimiser votre budget
  • Activez l’extension d’URL finale, cela permettra d’identifier les requêtes qui génèrent des conversions non comprises dans vos campagnes basées sur les mots-clés = des requêtes plus pertinentes
  • Ajoutez des signaux d’audience qui vous aideront à optimiser vos performances en touchant la cible qui a le plus de valeur pour vous, vous accélérez entre autres la période d’apprentissage de l’algorithme
  • Enfin, importez différentes variétés d’éléments de création dans votre groupe d’éléments. Textes, images, vidéos. Cela vous permettra d’être visible sur un inventaire plus large. Efficacité et meilleures combinaisons au rendez-vous.

L’heure de vérité

Normalement, après 6 semaines de campagnes minimum, vous obtenez assez de données pour pouvoir comparer vos résultats et avoir une idée de la performance de vos campagnes. Une fois cette phase terminée, vous pourrez vérifier si grâce à la campagne Performance Max vous obtenez de meilleurs résultats, ou non. 

Performance Max, un nom à la hauteur de ses résultats ?

On est honnête chez Feedcast et, oui, de manière générale, Performance Max montre des résultats positifs. 

En fait, la création de PM se base sur des éléments connus comme étant fructueux.              Pour faire simple, Google a repris la recette magique de Facebook en utilisant des ingrédients appétissants :

  • Un algorithme surpuissant
  • Un ciblage d’audience par intérêt
  • L’utilisation d’insight sur les campagnes
  • Du contenu image et vidéo 

Avec tout ça, PM est sans doute le futur de Google Ads.

Un peu de piment dans la recette

Personne n’est parfait et certains points négatifs restent à soulever. En effet, PM peut engendrer :

  • Un manque de contrôle dû à la suppression de fonctionnalités d’optimisation,
  • Une augmentation notable des CPC (coûts par clic)
  • Une cannibalisation entre campagnes si on se repose uniquement sur Performance Max

 

Ainsi, Performance Max est pour l’heure toujours en version bêta et peut encore évoluer, mais les premiers résultats sont encourageants. On l’observe bien ici, les campagnes automatisées représentent un réel gain de temps et d’argent. 

Ce qu’il faut retenir : Google laisse à l’algorithme le maximum de marge de manœuvre pour optimiser, tandis que le travail des e-commerçants consiste à se concentrer sur des assets pertinents qui parlent à l’univers de ses cibles.  

Et chez Feedcast, on a bien compris ce changement de paradigme. Alors pour assurer au mieux votre migration vers Performance Max, inscrivez-vous sur Feedcast !